Formation de Webdesigner : Comment devenir webdesigner ?

2 mai 2020

La question la plus frĂ©quente que vous entendez entre 12 et 18 ans est sans doute : “Que voulez-vous faire quand vous serez grand ? En fait, c’est probablement l’une des questions qui vous causent le plus de maux de tĂŞte. Si vous pouvez vous en sortir dès le plus jeune âge en rĂŞvant avec charme de devenir un aventurier, cela devient de plus en plus difficile avec le temps – si vous voulez trouver le bon cheminement de carrière pour vous-mĂŞme.

Une rĂ©ponse probablement trop frĂ©quente dans cet exercice d’auto-dĂ©couverte Ă  notre Ă©poque est le fameux “quelque chose dans les mĂ©dias”. Cependant, “les mĂ©dias” sont vastes et le champ de ma propre imagination est plutĂ´t vague. J’ai donc pensĂ© imaginer une carrière qui a “quelque chose Ă  voir avec les mĂ©dias”, qui n’est pas si Ă©loignĂ©e de celle d’un aventurier et qui me tient particulièrement Ă  cĹ“ur en tant qu’amoureux du digital : Le mĂ©tier de concepteur de sites web.

Webdesign – Le domaine d’activitĂ© en un coup d’Ĺ“il

Webdesigner – ça a l’air sĂ©rieux, après tout, c’est un mot anglais. Mais qu’est-ce qui se cache derrière ? Que fait un concepteur de sites web toute la journĂ©e, Ă  part surfer sur le web ? La description du mĂ©tier est en fait dĂ©jĂ  dans le nom, le web designer conçoit le web, en particulier il conçoit des pages Internet et d’autres applications multimĂ©dia.

Il (ou elle !) s’occupe du site web du client dès le dĂ©but : il (ou elle) dĂ©finit le style, crĂ©e le design de base (“wireframes”) du site en respectant les guidelines du client, crĂ©e l’arborescence du site web et Ă©quipe le site web d’images, de graphiques, d’animations et de tous les autres gadgets. La conception, le design graphique et l’expĂ©rience de l’utilisateur d’un site web sont donc entre les mains du web designer.

Compétences et aptitudes :Que doit apporter un web designer ?

En tant que profession artistique-technique, la crĂ©ativitĂ© et les compĂ©tences informatiques jouent naturellement un rĂ´le majeur pour un concepteur de sites web. Adobe Photoshop, Adobe Illustrator, Macromedia Flash, HTML/HTML 5, CSS Javascript, Ruby on Rails et PHP sont quelques-unes des compĂ©tences techniques qu’un concepteur de sites web doit maĂ®triser pour son travail.

Mais il ne faut pas non plus nĂ©gliger les “compĂ©tences non techniques” : Surtout, des compĂ©tences en matière de communication, car que ce soit avec le client ou avec votre propre Ă©quipe, une communication efficace est essentielle pour la rĂ©ussite des projets. La connaissance de l’anglais est Ă©galement importante pour la comprĂ©hension des textes techniques en anglais. Il faut Ă©galement une volontĂ© d’apprentissage tout au long de la vie, car le World Wide Web ne dort jamais et se dĂ©veloppe rapidement.

Quelles sont les principales tâches et comment s’articule le travail d’un web designer ? En bref, ce sont les domaines dans lesquels un web designer doit possĂ©der des compĂ©tences et des caractĂ©ristiques :

  • Conception et dĂ©veloppement de logiciels
  • CrĂ©ativitĂ© graphique et compĂ©tences en matière de design
  • Organisation des espaces web
  • Gestion du marketing web
  • Communication
  • RĂ©daction
  • RĂ©solution de problèmes

Le travail du concepteur de sites web est effectuĂ© Ă  l’aide d’une grande variĂ©tĂ© d’outils diffĂ©rents, en fonction du type de produit Ă  construire. Les outils des Webdesigner sont essentiellement des Ă©diteurs graphiques – programmes graphiques vectoriels et raster – utilisant les normes et standards de base du W3C.

Une formation de webdesigner ? Étude sur le webdesign ? Comment devenir webdesigner ?

En fait, il n’y a pas une seule façon de devenir webdesigner. Le terme “Webdesigner” n’est pas un titre professionnel lĂ©galement protĂ©gĂ©. Cela signifie qu’en thĂ©orie, tout concepteur de sites web pourrait se faire appeler Webdesigner (mais dans la pratique, certaines rĂ©glementations limitent l’utilisation de ce titre). Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de formation de webdesigner ou d’Ă©tude sur le webdesign, cela signifie simplement que de nombreux chemins mènent Ă  Rome ou au web.

Études de webdesigner : l’autre voie vers la conception de site web

Des universitĂ©s et des Ă©coles techniques proposent Ă©galement des programmes d’Ă©tudes qui couvrent certaines des compĂ©tences des webdesigner, par exemple des programmes d’Ă©tudes comme dĂ©vellopeur web que j’ai personnellement suivi Ă  l’iepscf de Namur.

En gĂ©nĂ©ral, la pĂ©riode d’Ă©tude de base dure 3 ans, mais de nombreuses universitĂ©s proposent Ă©galement des cours de formation Ă  temps partiel pour les webdesigners.

Où travaille le webdesigner ? Bruxelles, Namur, Liège ? Au bureau ou à la maison ?

Lorsque vous avez acquis la qualification de web designer, la question est de savoir comment et où travailler. La réponse est aussi simple que compliquée : partout. 

De plus en plus de webdesigners sont sur la route en tant que free-lance et travaillent de manière indĂ©pendante. En outre, les concepteurs de sites web trouvent Ă©galement leur place dans les agences de marketing, les agences multimĂ©dia, les agences web. Si le web designer travaille dans une agence, il s’occupe gĂ©nĂ©ralement de la conception de l’interface, tandis que le programmeur s’occupe du dĂ©veloppement du code. Au sein d’une Ă©quipe composĂ©e de divers spĂ©cialistes et experts (administrateurs rĂ©seau, gestionnaires de contenu, webmasters et dĂ©veloppeurs de logiciels), ils sont responsables de l’aspect et de la convivialitĂ© d’un site web.

Que gagne un webdesigner ?

Outre la satisfaction d’ĂŞtre impliquĂ© dans le World Wide Web, un designer web peut espĂ©rer un salaire brut annuel d’environ 30 000 euros – mais selon le poste, les salaires peuvent aussi ĂŞtre sensiblement plus ou moins Ă©levĂ©s.

SĂ©bastien Chaidron

Webdesigner Freelance Ă  Bruxelles

Webdesign : Conception de site internet

E-commerce : Boutique en ligne professionnelle

Référencement naturel :  optimisation SEO